Rechercher dans ce blog

jeudi 23 octobre 2014

Récupérer l'eau de pluie

Récupérer l'eau de pluie pour arroser son jardin : une solution économique, écologique et pratique

Vous n'avez ni puits ni eau de source dans votre jardin ? Récupérer l'eau de pluie dès qu'il y a une averse.
Facile à mettre en place : installez un réservoir (ou un collecteur, une citerne, une cuve ou encore un système de rétention d'eau) sur votre système de gouttière.


Ainsi, même en été vous pouvez continuer à arroser votre jardin !
En recourant à la récupération de l'eau pluviale, vous allez alléger votre facture d'eau et préserverez la planète, l'eau potable n'étant pas inépuisable.
L'eau de pluie est gratuite alors profitez-en !
En plus, c'est une eau idéale pour arroser le jardin : l'eau de pluie est douce, non calcaire, non chlorée, non chimique et de température ambiante : vos plantes vont l'adorer !
Par contre, évitez de la boire tel quel. Il vaut mieux prévoir un traitement à base de filtre du type osmose inverse car l'eau de pluie peut contenir des micro-organismes pathogènes.
Dans le cas où l'eau de pluie est récupérée à partir d'un toit goudronné, à base d'amiante-ciment ou de plomb, ne consommez pas cette eau qui contient alors des hydrocarbures, vous mettriez votre santé en danger.
Autres cas d'utilisation de la récupération de l'eau de pluie : nettoyage d'un véhicule, des sols, entretien de la maison, évacuations des eaux des wc, lavage du linge sous réserve d'assurer un traitement des eaux adapté.

Récupérez l'eau de pluie et vous pourrait vous prévaloir d'avoir la main verte ;-)

Pollution de l'eau et risques pour la santé

Si on consomme une eau polluée, quels sont les risques pour notre santé ?

Si l'eau contient :
  • des matières en suspension qui transportent des polluants : risque de contamination
  • des polluants organiques (hydrocarbures, biphényl polychlorés, insecticides, détergents...) : risque de développer des organismes pathogènes
  • de l'azote (nitrates, phosphates) : risque de maladie bleue chez les enfants et risque de cancers
  • de métaux : risque de troubles respiratoires, digestifs, nerveux ou cutanés ; l'arsenic inorganique, le nickel et le chrome sont également considérés comme cancérigènes. Le plomb issu des canalisations peut causer le saturnisme (intoxication accompagnée de fortes douleurs intestinales).
  • de pesticides : effets reprotoxiques (malformations, stérilité, troubles de la reproduction), mutagènes et sont également suspectés de causer certains cancers.
Boire une eau infectée peut entraîner des allergies du type rhinites, conjonctivites, asthmes.
Les virus et microbes contenus dans l'eau peuvent provoquer de nombreuses maladies, des épidémies de gastro-entérites et jusqu'à des diarrhées mortelles chez l’enfant (très rares en France cependant).

Donc pollution de l'eau et risques pour la santé sont étroitement liés. Il faut donc être vigilant quant à la qualité de l'eau que l'on boit afin de préserver sa santé.

pollution de l'eau et risques pour la santé

mardi 14 octobre 2014

Comment améliorer le goût de l'eau du robinet ?

L'eau est censée avoir un goût neutre, il est même souvent difficile de le qualifier.
Mais il arrive que l'eau ait un arrière-goût et pas des plus agréables...
Tout dépend d'où provient l'eau que l'on consomme :
L'eau du robinet n'est pas la même d'un endroit à un autre : elle va se différencier par sa source d'approvisionnement, par le type de canalisation qu'elle traverse avant de sortir du mitigeur (le plomb peut donner un mauvais goût à l'eau), elle peut avoir un goût chloré ce qui est fort désagréable (le chlore est nécessaire pour limiter les bactéries et microbes dans l'eau).

Goût de l'eau

Quelques astuces pour améliorer le goût de l'eau du robinet :
- Laisser couler l'eau environ 30 secondes avant de la boire (par exemple, si l'arrivée d'eau est en plomb, ou encore au retour de vacances).
- Conserver l'eau au réfrigérateur (sous l'action du froid, le chlore dissous dans l'eau se transformera en gaz et s'évaporera rapidement).
- Plonger dans l'eau des feuilles de menthe fraîches.
- Presser quelques gouttes de citron.
- Systèmes de filtration : soit directement relié à l'évier soit carafe filtrante. Attention néanmoins au risque de développement bactérien avec l'eau qui stagne dans les filtres. Donc un conseil : les changer souvent.

Il serait dommage de se priver de boire l'eau du robinet sous prétexte qu'elle a mauvais goût, vu toutes les solutions qui existent pour améliorer le goût de l'eau...

lundi 6 octobre 2014

Causes de la pollution de l'eau

L’eau polluée provient principalement des activités humaines issues :
- des particuliers
- des agriculteurs
- des industriels

causes pollution eau


Ainsi, on distingue différents types de pollution :
  • Les pollutions organiques sont une des causes de la pollution de l'eau :
Les matières organiques, ce sont : les excréments (qui contiennent des bactéries, des virus, des parasites), les ordures ménagères, les déjections animales, les déchets végétaux ou animaux.
On peut retrouver comme bactéries dans l’eau du robinet : E. coli, Salmonella et Campylobacter, issues des déchets humains ou animaux qui sont contaminés, à la suite de fortes pluies.
La pollution bactériologique concerne notamment les eaux usées car elles contiennent des bactéries nocives.
Les égouts d’une ville composée de 100 000 habitants récoltent 18 tonnes de matières organiques au quotidien !

  • Les pollutions chimiques sont une autre des causes de la pollution de l'eau :
Les composants chimiques, ce sont : les nitrates, les phosphates, les chlorures, les pesticides (qui servent à limiter ou éliminer les mauvaises herbes, les insectes et les rongeurs. Ils peuvent traverser le sol et se rendre à nos sources d’eau et ainsi polluer notre eau de consommation), les herbicides, les insecticides, les fongicides, les médicaments et compléments alimentaires administrés aux animaux d’élevage, les produits de nettoyage et de peinture, les résidus médicamenteux, les hormones, les métaux (l’aluminium, le cadmium, le mercure, le plomb issu de canalisations en contenant ; les métaux les plus dangereux étant ceux employés dans les industries nucléaires car ils peuvent être radioactifs), les hydrocarbures, les acides.
Ces produits peuvent polluer les nappes phréatiques (c’est le cas notamment des phosphates qui développent les algues – les filtres anti calcaire à base de phosphate devraient être interdits à la vente comme ça l’est pour les lessives).
Pollution physique : les industries qui causent le réchauffement des cours d’eau (industrie nucléaire)
Les stations d’épuration et l’absence de réseaux d’assainissement sont souvent visées pour ces pollutions chimiques.

Les taches domestiques, agricoles ou industrielles sont les causes de la pollution de l'eau d'ordres organique et chimiques.

Réduire la pollution de notre eau, c'est possible. Chacun doit y mettre du sien.
Il faut diminuer la quantité de polluants, réduire les doses de détergents qui ne respectent pas l'environnement (phosphates, décolorants), ne pas jeter les déchets dans l'eau (plastiques, bouts de papier, batteries, …), éviter les engrais chimiques...
Halte à la négligence ! Arrêtons de prendre la planète pour une poubelle.
Nous avons tous notre part de responsabilité pour préserver la planète.