Rechercher dans ce blog

mercredi 24 septembre 2014

Eau calcaire et santé : bon ou mauvais ?

Qu'est-ce que le calcaire ?

Ce sont simplement des minéraux, des sels dissous, essentiellement des sels de calcium et aussi des sels de magnésium.
Une eau qui en contient beaucoup est une eau dite "dure" et donc "calcaire". Au contraire, une eau qui en contient peu est dite "douce".

Boire une eau calcaire, est-ce bon pour la santé ?

Boire une eau dure, c'est apporter des sels minéraux en grande quantité à l'organisme. Or, les minéraux sont bons et même utiles à la santé, notamment pour les nouveaux-nés (pour la formation des os), pour les femmes enceintes et pour les personnes âgées. Boire un litre d'une eau dure couvre un tiers des besoins en calcium et magnésium de l'homme.
Consommer une eau dure permet de se protéger de certaines maladies cardio-vasculaires et réduit le risque de calculs rénaux.
Donc quand on est en bonne santé, eau calcaire et santé vont de pair, on encourt aucun danger.

Et d'un point de vue gustatif, l'eau dure a meilleur goût, elle est plus agréable à boire. Avec une eau douce, si la canalisation est en plomb (les canalisations en plomb sont amenées à disparaître), l'eau risque de contenir plus de métaux lourds avec la dissolution du plomb dans l'eau ce qui est dangereux pour la santé.
Ou dans le cas d'une eau adoucie par un adoucisseur, l'eau est impropre à la consommation. L'adoucisseur est bien pour traiter l'eau chaude, moins recommandé pour traiter le réseau eau froide. Consommer une eau salée n'est pas bon pour la santé. Cela peut être mauvais d'en boire notamment pour les personnes souffrant d'hypertension.

Quels sont les effets du calcaire sur la peau ?

Quelques explications sur la formation du calcaire incrustant :
Les ions calcium CA++ et magnésium CO3-- s'attirent sous l'effet d'une montée en température.
Le calcaire va précipiter sur les parois sous une forme cristalline donnant des dépôts durs et adhérents = « le tartre » (CaCO3 ou carbonate de calcium).

Si on a une eau dure et qu'il n'y a aucun traitement d'eau installé, on peut ressentir les méfaits du calcaire sur la peau : tiraillement, peau sèche, démangeaisons...
Et avec une eau calcaire, on doit utiliser plus de savon donc ce n'est pas très économique ni écologique...
Solutions pour apporter confort à la peau : 
- soit on met en place un adoucisseur qui apportera douceur à la peau mais avec l'inconvénient d'une sensation de mal rincé (comme si on avait encore du savon sur la peau)
- soit on opte pour un appareil écologique qui, en rendant le calcaire non incrustant (donc le calcaire reste présent dans l'eau avec la même dureté mais sans ses méfaits) et en créant des gouttelettes d'eau plus fines, elles sont mieux assimilées par les cellules et leur pouvoir d'hydratation est plus grand, ainsi la peau se retrouve mieux hydratée, protégée des méfaits du calcaire. Vous aurez à utiliser moins de savon donc ce sera plus économique. C'est le cas avec l'appareil MEDIAGON.
La peau peut aussi réagir à la présence du chlore dans l'eau qui est un composant très agressif. Pour cela, le filtre douche Europaz saura soulager les peaux les plus sensibles.

En conclusion, eau calcaire et santé = bénéfique !
L'eau calcaire pose plus problème pour les équipements qui perdent en efficacité dû à l'entartrage.
Donc si vous souhaitez traiter votre eau calcaire, c'est pour protéger vos équipements alimentés en eau et éventuellement apporter confort à votre peau.
Pour l'eau de consommation, préférez les appareils écologiques aux appareils chimiques, pas besoin de supprimer le calcaire ou d'en diminuer sa teneur dans l'eau, le calcaire préserve votre santé.

lundi 22 septembre 2014

Europaz dans Natura Maison n°6

Retrouvez EUROPAZ dans le magazine Natura Maison n°6, édition de septembre-octobre 2014.

Magazine Natura Maison n°6 septembre octobre 2014

Publicité Europaz dans le magazine Natura Maison n°6 septembre octobre 2014

La qualité de l'eau de boisson

L'eau de boisson qui arrive par le robinet en France est une eau très contrôlée. Elle subit divers traitements et contrôles avant d'être distribuée afin d'éviter tout risque pour la santé humaine. En plus de répondre à des normes sanitaires, l'eau de boisson doit être agréable à boire.
Qualité eau de boisson
C'est le ministère en charge de la Santé, à partir d'une directive européenne, qui élabore cette règlementation, en se basant sur les recommandations de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui établit les doses maximales autorisées par substances contenues dans l'eau sans mettre en danger la santé humaine.

L'eau pure n'existe pas à l'état naturel.
Elle peut contenir :
  • du calcium, magnésium, sodium, potassium, des bicarbonates, sulfates, chlorures dissous dans l'eau
  • des particules d'argile qui peuvent développer des bactéries
  • des bactéries qui prolifèrent dans le milieu aquatique
  • des matières organiques provenant du cycle de décomposition des végétaux et des animaux.
Ainsi, l'eau de boisson peut parfois présenter un goût ou une odeur peu agréable, sans pour autant présenter un risque pour la santé.

Pour être considérée comme potable, l'eau doit être validée au niveau microbiologique et ne pas dépasser les quantités maximales autorisées pour les substances polluantes qu'elle peut contenir.

La qualité est de rigueur sur l'eau de boisson qui doit rester "propre à la consommation".

jeudi 11 septembre 2014

Quelle eau de consommation boire ?

Qu'entend-on par eau de consommation ?
C'est l'eau que l'on peut boire sans danger pour la santé humaine donc soit l'eau du robinet, soit l'eau minérale.
Quel que soit le type d'eau de consommation, elle doit répondre à des normes de qualité sauf en ce qui concerne les eaux minérales naturelles. 
Ces critères sont de l'ordre :

- microbiologique : les germes qui viennent contaminer l'eau tels que les bactéries, les virus, les parasites doivent être absents pour assurer la potabilité de l'eau.

- chimique : les pesticides, les nitrates, les nitrites, les phosphates, les résidus médicamenteux sont des substances dites indésirables et l'arsenic, le plomb, les hydrocarbures, les insecticides,  le polychloro-biphényle... sont des substances dites toxiques. On peut y retrouver quelques traces dans l'eau mais pour que l'eau de consommation soit considérée comme potable il faut que ces substances, plus ou moins présentes dans l'eau, ne dépassent pas les teneurs maximales autorisées.

- physico-chimique naturel : l'eau doit respecter certains paramètres tel que la température, l'odeur, la couleur, le pH, les chlorures, les sulfates...

Il faut savoir qu'une eau contaminée peut entraîner des maladies, qui peuvent dans certains cas s'avérer mortelles : épidémies de gastro-entérites, diarrhées mortelles chez l’enfant, intoxication par le plomb provenant des canalisations, risques cancérogènes par les nitrates et les métaux (nickel, arsenic et chrome).
eau robinet



Parmi les bouteilles d'eau, certaines sont dépourvues de tout traitement, il s'agit des "eaux de source naturelles" ou des "eaux minérales naturelles", avec traitement elles ne peuvent plus être appelées "naturelles".

Les eaux minérales ont des vertus thérapeutiques, en raison de leur teneur en matière minérales et en oligo-éléments.

eau en bouteille

A savoir quelle eau de consommation boire, cela dépend de chacun, selon les goûts, le budget, la santé, ce que l'on attend comme bénéfices...

Qu'est-ce qu'une eau polluée

Une eau polluée peut l'être chimiquement ou contenir des bactéries ou être dûe aux montées en température.
Et il est difficile de combattre cette pollution qui n'est pas toujours visible à l'oeil nu. Soit les polluants se trouvent au fond de l'eau, soit ils sont dilués dans l'eau et donc invisibles. Certains toxiques n'ont d'effets que plus tard : c'est le cas des nitrates par exemple qui n'atteignent les nappes phréatiques que plusieurs décennies après.
L'eau peut être polluée en contenant des métaux lourds (plomb, arsenic...), des nitrates mais aussi des nitrites, des résidus médicamenteux, des hormones et j'en passe... Il faut être vigilant quant à l'eau que nous buvons car une eau polluée peut rendre malade et peut même être nocive.
En France, l'eau de consommation est très contrôlée même si l'on retrouve encore quelques polluants, le plus important c'est que ces polluants ne dépassent pas les limites imposées par la loi.



Pour éviter cette contamination de l'eau, il faut utiliser des produits sanitaires écologiques, éviter de rejeter dans l'eau les déchets domestiques, développer les stations d'épurations tout en respectant les normes, les usines et l'agriculture ont aussi leur part de responsabilité dans la pollution de l'eau.

Nous sommes tous responsables, un petit geste écolo par chacun sera un grand pas pour la préservation de notre planète. Alors agissons avant que cette Terre ne devienne une poubelle!

Le cycle de l'eau

Si l'on reprend la définition de Wikipédia : " Le cycle de l'eau (ou cycle hydrologique) est un modèle représentant le parcours entre les grands réservoirs d'eau liquide, solide ou de vapeur d'eau sur Terre : les océans, l'atmosphère, les lacs, les cours d'eau, les nappes d'eaux souterraines et les glaciers. Le « moteur » de ce cycle est l'énergie solaire qui, en favorisant l'évaporation de l'eau, entraîne tous les autres échanges."


L'eau recouvre la Terre à plus de 70%. Le cycle de l'eau est à la fois sur terre et dans l'air, dans l'atmosphère. L'eau va se transformer au cours de son cycle : de l'état gazeux elle va passer à l'état liquide ou solide. Plus de 97% de l'eau est une eau salée, le reste constituant de l'eau douce (provenant majoritairement des glaces des pôles).

Quand il pleut, 60% de l'eau s'évapore et reforme des nuages, 15% ruisselle sur la terre et rejoint les cours d'eau et 25% s'infiltre sous la terre pour alimenter les nappes souterraines.
Quand il fait soleil, l'eau s'évapore et monte dans l'atmosphère, elle va donc se refroidir ce qui va condenser l'eau qui va se transformer sous forme de pluie ou de neige.


Le cycle de l'eau
(Source Wikipedia)

lundi 8 septembre 2014

Qu'est-ce qu'une eau potable

D'après la définition sur Wikipedia, la réponse que l'on peut apporter à la question : qu'est-ce qu'une eau potable ? c'est : "Une eau est dite potable quand elle satisfait à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine." 

Une eau potable est une eau que l'on peut boire sans mettre en danger notre santé.

Une eau, même d'apparence transparente, limpide, propre et pure peut néanmoins, contre toute attente, comporter des bactéries, des parasites, des polluants, des contaminants chimiques, des algues ou tout autre particule pouvant causer des maladies, des infections... plus ou moins graves. Donc la vigilance doit être de mise !
En fait, ce qui importe c'est que la concentration de ces substances, qui peuvent être nocives, ne dépasse pas les limites autorisées afin de garantir la qualité de l'eau et sa potabilité, dans le but de préserver la santé du consommateur.
L'eau du robinet en France est très contrôlée, c'est la denrée alimentaire la plus contrôlée. C'est le Code de la santé publique qui définit les conditions pour qu'une eau soit considérée comme potable.

Qu'est-ce qu'une eau potable doit contenir et ne pas contenir ?
Une eau potable ne doit pas contenir de bactéries ni de virus, ni d'organismes parasites.
Certaines substances chimiques ne sont tolérées qu'en quantités limitées : c'est le cas des nitrates et des phosphates, des métaux lourds (plomb, par exemple), des pesticides et des hydrocarbures dont des "concentrations maximales admissibles" ont été définies.
Par contre, une eau potable doit contenir des oligo-éléments (cobalt, cuivre, fer, fluor, iode, manganèse, molybdène, zinc), indispensables à l'organisme, mais aussi des sels minéraux dissous.

Est-ce qu'une eau dure qui contient beaucoup de calcaire est potable, sans risque pour la santé humaine ?
Si vous êtes en bonne santé, il n'y a aucune contre-indication pour boire de l'eau dure, le calcaire étant du calcium et du magnésium, des minéraux utiles à la santé. Le corps n'assimile que la quantité dont il a besoin.

Purifier son eau avec une carafe filtrante

La carafe filtrante :


C'est une des solutions pour filtrer et purifier son eau.
A sa sortie en 2008, c'était LE produit star à avoir chez soi mais depuis quelques années, on s'est aperçu suite à diverses enquêtes menées notamment par le ministre de la santé que l'eau traitée par les carafes filtrantes n'était pas si saine que cela...

Je m'explique :

La carafe filtrante est idéale pour filtrer le mauvais goût du chlore (mais en contrepartie vous obtenez une eau un peu trop acide).
En revanche, ce n'est pas franchement efficace pour éliminer les pesticides, les nitrates, le calcaire (d'ailleurs, il n'est pas utile de diminuer la teneur en calcaire puisque c'est du calcium et du magnésium donc des minéraux utiles à l'organisme). Il faut penser à changer régulièrement les cartouches et à laver, idéalement tous les jours, la carafe si vous ne voulez pas vous retrouver avec plein de bactéries. Autre inconvénient, on peut retrouver la présence de sels d'argent (composant des cartouches) dans l'eau que l'on boit, même à faible dose, ce n'est pas très bon pour notre santé.
Donc au final, purifier son eau avec une carafe filtrante n'est pas ce qu'il y a de mieux...
C'est un produit bien pensé au niveau marketing puisqu'il a su séduire plus de 2 millions de consommateurs... mais en terme de résultats, peut mieux faire !

D'autres alternatives s'avèrent plus efficaces pour purifier son eau : ce sont, par exemple, les filtres pour évier ou les osmoseurs, qui filtrent davantage.

jeudi 4 septembre 2014

Quelle eau boire

La réponse à la question "quelle eau boire ?" est à nuancer. Cela va dépendre de plusieurs facteurs : de son état de santé, de l'âge, de la situation géographique, de l'objectif recherché...

quelle eau boire : eau du robinet ou en bouteille

En France, l'eau du robinet est (sauf cas rares) potable. Elle est très contrôlée. Il existe toute une règlementation à respecter. Cependant, on retrouve certains composants dont on se passerait bien : par exemple, sont présents dans l'eau, de manière plus ou moins importante, (regarder sur sa facture d'eau annuelle, se renseigner auprès de sa mairie ou en allant sur le site www.sante.gouv.fr pour connaître la composition de son eau) des pesticides (solubles et insolubles dans l'eau), des bactéries, du chlore et ses dérivés, des nitrates, des nitrites, des métaux lourds (bien que les canalisations en plomb sont amenées à disparaître), des résidus médicamenteux, des hormones... Donc la méfiance est de rigueur!
Un conseil : renseignez-vous sur la qualité de votre eau de robinet avant de vous décider à la boire.
Astuce : si le goût chloré de votre eau est trop prononcé, remplissez-en une bouteille et conservez-la au réfrigérateur, il s'en trouvera nettement diminué.

Mais alors quelle eau boire si l'on veut éviter de boire l'eau du robinet tel quel ?
On peut s'orienter vers un système de filtration de l'eau. On distingue plusieurs procédés : on peut filtrer l'eau soit grâce à la carafe filtrante (bien que ce produit soit remis en cause : cf mon article http://blog.europaz.fr/2014/09/purifier-son-eau-avec-une-carafe.html), soit grâce aux filtres pour évier qui filtrent davantage, soit les osmoseurs inverse qui sont la Rolls-Royce de la filtration d'eau mais qui sont plus chers et pas vraiment écologiques dans le sens où ils surconsomment de l'eau.

L'idéal après avoir filtré son eau, c'est de la revitaliser pour lui redonner toute son énergie. Là aussi, il existe différents moyens de revitalisation de l'eau : soit vous ajoutez un demi-jus de citron bio ou encore une goutte de menthe poivrée bio dans la bouteille puis vous l'agiter de manière énergique avant de boire l'eau. Soit vous investissez dans un appareil avec un système Vortex qui se chargera de revitaliser l'eau, sans vous fatiguer. Il suffit d'appuyer sur un bouton, attendre quelques minutes, et vous pourrez consommer l'eau dont la qualité sera optimisée.

Si vous ne voulez absolument pas consommer votre eau de robinet mais alors quelle eau boire ?
Il reste les eaux conditionnées en bouteille, un moyen peu écologique (conditionnement en plastique, qui n'est pas trop recommandé pour la conservation de l'eau) et contraignant par rapport au poids des bouteilles, à leur prix de vente qui n'est pas toujours très compétitif et il faut avoir l'espace pour les stocker chez soi... Pour choisir la bonne bouteille d'eau, bien lire l'étiquetage collé sur la bouteille.

Tchin' à la vôtre ! :-)