Rechercher dans ce blog

mardi 2 juin 2015

L'efficacité anti calcaire magnétique

Pour traiter les problèmes de calcaire, on distingue 2 grandes familles :
- les procédés chimiques (adoucisseurs à sel, par exemple)
- les procédés physiques
C'est dans cette deuxième famille que s'inscrivent les appareils magnétiques et électromagnétiques.
Un procédé physique fonctionne sans chimie, la composition chimique de l'eau n'est pas modifiée. 

Comment vérifier l'efficacité anti calcaire magnétique ?

Le champ magnétique va agir sur les cristaux de calcaire qui vont précipiter en donnant une poudre non incrustante (appelée l'aragonite) : c'est l'action préventive.
Résultats : réduction de l'entartrage, l'entretien est facilité, les installations alimentées en eau sont protégées et durent plus longtemps.

Limites de l'efficacité anti calcaire magnétique :

Un aimant attire le métal. Or de l'oxyde de fer est présent dans l'eau d'où un risque de colmatage qui peut venir perturber le bon fonctionnement de l'appareil magnétique en place, au bout de quelques années.
Du coup, l'anticalcaire magnétique est souvent critiqué pour son manque de fiabilité, donnant des résultats très aléatoires.

MEDIAGON, un procédé magnétique pas comme les autres...

Quant à la technologie magnétique MEDIAGON, elle est unique en son genre (brevetée au niveau mondial) : ses lignes de champs magnétiques ont la particularité de ne pas attirer le fer donc aucun risque de colmatage et donc une bien plus grande fiabilité que son ancêtre, l'aimant permanent.


MEDIAGON est l'un des rares appareils à pouvoir remplacer très avantageusement les procédés chimiques.
L'efficacité de ce procédé a été testée et approuvée par des laboratoires de grands renoms : Apave, Tüv, Crem...