Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 30 juin 2014

Quel anti calcaire pour la maison

Choisir un anti calcaire pour la maison n'est pas si facile...

C’est difficile de s’y retrouver pour le consommateur sur le marché de l’anti-calcaire car il existe beaucoup de procédés qui utilisent diverses technologie plus ou moins fiables avec des prix souvent très disparates.
Alors à qui faire confiance ?...

quel anti calcaire pour la maison choisir ?
Procédé : chimique.
Principe : adoucir l’eau en ajoutant du sodium (sel) dans l’eau au détriment du calcium et du magnésium (calcaire).
Résultat : eau adoucie, moins de calcaire donc eau moins riche en minéraux.
Risques : de corrosion donc risque de fuite, risque de déréglage de l’appareil.
Procédé dépassé : coûteux, contraignant et polluant.
Frais importants d’acquisition et d’entretien, encombrant, surconsommation d’eau, rejets polluants : eau impropre à la consommation, le calcaire résiduel est incrustant.
Procédé limité : action préventive uniquement (pas d'action sur les dépôts de tartre déjà existants). En collectivité, on ne peut traiter que le réseau eau chaude.

Pourquoi ce procédé se vend si bien ?
Il est efficace pour réduire les traces de calcaire, il rend le linge et la peau plus doux.
En France, les installateurs (plombiers, chauffagistes...) ont tout intérêt à préconiser l'installation d'un tel dispositif comme il nécessite un contrat d'entretien, ils ont donc tout à y gagner.

Filtre à base de Media KDF, filtre de billes à phosphate, osmoseur… 
Risques : les filtres, s’ils ne sont pas changés régulièrement, peuvent vite devenir des nids à bactéries, le phosphate crée des micro-algues (polluants).
Procédé efficace pour filtrer les impuretés mais peu fiable pour traiter le calcaire.

Technologie à base d’aimants permanents, champ magnétique unidirectionnel, avec un pôle nord et un pôle sud.
Risques : de colmatage des canalisations au détriment du bon fonctionnement de l’appareil (des particules de fer circulent dans l'eau, elles vont être attirées par l'appareil magnétique en place sur la conduite d'eau et ainsi boucher la canalisation, les ondes magnétiques auront alors du mal à agir sur le calcaire contenu dans l'eau).
Procédé souvent peu puissant donnant des résultats très aléatoires pour traiter le calcaire (il est nécessaire parfois de placer plusieurs aimants chez soi à divers endroits, le champ magnétique n'étant pas assez puissant pour traiter tout le réseau).

Il s'agit d'un procédé qui émet des ondes magnétiques avec la particularité de ne pas attirer le métal, contrairement aux systèmes à aimants traditionnels donc aucun risque de colmatage : l'anti tartre magnétique MEDIAGON est donc bien plus fiable que les petits aimants classiques que l'on trouve habituellement sur le marché. Un seul appareil suffit pour traiter l'eau de l'ensemble d'une maison et jusqu'à 5 appartements (son poids est d'environ 5 kg). Fonctionne sans branchement électrique.
Il remplace très avantageusement l'adoucisseur et tout autre procédé chimique : installation sans frais de plomberie, pas de contrainte de consommable, aucune surconsommation d'eau ni d'énergie, aucun entretien, pas de rejet polluant (l'eau conserve tous ses minéraux et reste potable), pas de risque de corrosion, pas de déréglage possible de l'appareil, aucun risque de panne, pas de calcaire résiduel incrustant grâce à son action curative. On obtient encore de meilleurs résultats que l'adoucisseur.
MEDIAGON = un appareil simple, efficace, économique et écologique.
Choisir MEDIAGON, c'est 30 ans de tranquillité !
Vérifiez son efficacité par vous-même, on vous offre un essai gratuit sans engagement pendant 1 mois, sachant que les résultats sont visibles dès les premiers jours.
C'est l'assurance de faire le bon choix !